Tweekers' Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Balise - OLPC

Fil des billets

XRandr enfin fonctionnel sur le XO d'OLPC

L'écran du XO Laptop est en lui même révolutionnaire, avec une taille de 7 pouces et une résolution de 1200x900, c'est l'écran TFT disposant du pitch le plus fin existant. Bien sur il faut prendre en compte le fait que cette résolution n'est réellement effective qu'en mode noir et blanc non rétroéclairé, avec un mode couleur, les pixels d'une ligne sont successivement rouge, vert puis bleu ce qui donne un rendu étrange (qui ne se remarque pratiquement pas grâce à la finesse du pitch.)
Avant la sortie du XO et même encore aujourd'hui, presque tous les sites décrivant les spécifications du XO donnaient 2 résolutions: 1200x900 pour le N&B, et 800x600 ou une autre résolution farfelue pour le mode couleur. N'importe quelle personne qui aura réellement utilisé cette machine saura que c'est totalement faux ! Le XO possède une et une seule résolution de 1200x900 et le Wiki du projet fait bien d'apporter une note sur cela :
Ignore talk of "mono and color modes", and of screen resolutions other than 1200x900. We named things poorly, and immense confusion has resulted. http://wiki.laptop.org/go/Display

Avoir l'affichage le plus fin au monde c'est sur que c'est la classe, dans ce domaine il bat le EEEpc et les autres netbooks a plates coutures, mais cette caractéristique peut aussi être un gros inconvénient. Avec son processeur AMD Geode@433 Mhz, et son chipset graphique intégré ne supportant pas OpenGL, le XO a beaucoup de mal quand on lui demande de lancer des applications plein écran avec cette résolution élevée.
J'ai le projet de répertorier les jeux et émulateurs fonctionnels sur XO et le fait d'être bloqué en 1200x900 limitait beaucoup les résultats. Le passage a une autre résolution n'est pas possible sur l'OS Fedora 9 du XO et sur DebXO , il en résulte un affichage corrompu (voir ici). Suite à une discussion que j'ai lancé a ce sujet, Jordan Crouse, un des développeurs du driver Geode, dit qu'il a corrigé le problème sur le dernier snapshot GIT.
N'ayant pas tout de suite pris connaissance du message, je n'ai pas tenté la compilation mais en y revenant quelques jours plus tard, j'ai découvert par la même occasion que ce driver était disponible pour la distribution DebXO (Une Debian Lenny modifiée pour le XO). En effet le répertoire de DebXO 0.5 contient uniquement des drivers xserver-xorg que je me suis empressé d'essayer. Et la c'est fantastique, toutes les résolutions fonctionnent sans aucun problème ! Les répercutions sont conséquentes : toutes les applications qui étaient trop gourmandes pour fonctionner en 1200x900 fonctionnent sans problème dans une résolution inférieure. J'ai testé quelques émulateurs qui fonctionnent a merveille : Gens (Sega Megadrive), ZSnes (Super Nintendo), ScummVM (Jeux Lucasart) , XMame (Arcade). Ce nouveau driver permet de faire du XO Laptop une véritable console portable, chose que j'attendais depuis presque un an. De quoi faire patienter avant la disponibilité de la console Open Pandora ;)

Un grand merci a Jordan Crouse, Mitch Bradley et Andres Salomon pour leur fantastique travail :)

Ps : J'ai des erreurs a propos de l'extension XF86DGA lors du passage en plein écran de Unreal Tournament et Snes9X, si des connaisseurs passent par la, un coup de main serait le bienvenue.

Premiers pas avec le XO Laptop d'OLPC

J'ai récemment fait l'acquisition du portable XO Laptop via le programme give one get one. Comme le programme est réservé a l'amérique du nord , j'ai fait expédier la machine en France par l'intermédiare de mon frère, étudiant aux etats unis. Je ne m'attarderais pas sur la description du projet OLPC qui a été largement décrit autre part mais sur la machine en elle même : le XO Laptop.

J'ai reçu le portable le 19 janvier, ce qui m'a laissé le temps d'explorer ses capacités avant de donner mon impression.
Tout d'abord, que reçoit on avec le XO ? Le packaging est très sobre : Un emballage en carton recyclé, une lettre d'OLPC , un guide de mise en route rapide, la batterie, l'adapteur secteur et finalement le portable. Donc rien de superflu , ca fait plaisir.
La batterie livrée est déja chargée ce qui m'arrangais bien étant donné qu'il me manquait l'adaptateur secteur US vers FR (J'en ai eu un qui fait tout les pays existants pour 30 € , quelle bande de voleurs ce Virgin megastore ...)
A l'allumage , la seule configuration nécessaire est de rentrer son nom et de choisir les couleurs de son bonhomme xo. On atteri ensuite sur l'interface du laptop : Sugar.
Sugar, est prévu pour être utilisé par des enfants et cela se voit : tout est d'une simplicité enfantine et par consequent les fonctionnalités prennent un bon coup dans l'aile. C'est minimaliste au possible mais par forcément très réactif (tout est écrit en python, les développeurs eux même reconnaissent que ce n'est pas le meilleur moyen d'avoir une interface hyper réactive).


Interface Sugar

L'interface permet de se connecter a des réseaux WIFI, et de lancer des applications (appellées activités). Tout est concu de manière très miimaliste étant donné que la cible principale sont de très jeunes enfants. En revanche les possibilités offertes sont assez vastes : Dessin , traitement de texte, initiation a la programmation (langage dérivé du Logo des ordinateurs Thompson et Python ), et quelques autres. Les applications sont prévues pour être partagées avec les autres XO Laptop sur le réseau, je n'ai pas pu tester ces fonctions, n'ayant pas d'autre XO a proximité mais les possibilités de travail collaboratif semblent intéressantes.
Le principal obsacle auquel je me suis confronté est le fait qu'il n'est pas possible d'installer d'autre OS ou d'exécuter des programmes non signés par OLPC sans posséder une clé d'activation. Ca laisse un amer gout de logiciel propriétaire mais qui est vite effacé par facilité pour obtenir cette clé (il suffit de cliquer sur un lien sur la page d'acceuil du navigateur et la clé est créée dans les 24 heures. Avant d'obtenir cette clé j'ai installé avec succès Opera, Adobe Flash 9, vncviewer, ssh, scummvm ce qui donne déja de bonnes possibilités a la machine. Une fois la clé d'activation arrivée, j'ai pu installer Debian Etch très simplement avec ce tutoriel. Le tuto propose d'installer Gnome comme bureau par défaut, j'aurais pensé a un bureau plus léger étant donné les caractéristiques de la machine comme E17 ou Fluxbox mais il faut avouer que Gnome est de loin mon environnement préféré alors pourquoi pas, après tout ...
Compte tenu des capacités du XO, il se trouve que Gnome tourne plutot bien. C'est plus lent certes mais ça reste utilisable. Même si c'est agréable d'avoir Gnome, il reste un environnement trop lourd pour pour une si petite machine.
Le problème avec Debian c'est que même si c'est une mise a jour proposée par OLPC elle ne supporte pas directement le matériel du XO. Je n'ai pas réussi a monter mon lecteur de carte SD, lil n'y a pas de driver pour la carte son, le driver video est très limité et les touches de fonction du clavier ne sont pas prises en charge.
Avant de faire face a tout ces problèmes j'ai décidé de retourner sur la Fedora de base, surtout quand j'ai appris qu'il était possible d'avoir XFCE a la place de Sugar. En effet mon but n'est pas de supprimer l'environnement d'OLPC mais de rajouter des distributions supplémentaires en bootant sur des clé usb ou cartes SD, la procédure pour installer Debian via le wiki d'OLPC ne permet pas de retourner vers la fedora installée par défaut (ou alors je n'ai pas trouvé comment , car les fichiers de la fedora sont toujours présent sur la mémoire flash).
J'ai donc réinstallé le système par défault , par une procédure très simple expliquée ici qui consiste a copier 2 fichier sur une clé usb et appuyer sur les boutons du gamepad au démarrage.
Je suis donc revenu sur l'interface par défaut d'OLPC, en vue d'installer d'autres distributions sur des média séparés comme une carte SD ou une clé USB.
Maintenant que je suis revenu sur Fedora 7 je vais essayer d'installer XFCE pour me passer de l'interface Sugar et installer d'autres distributions comme Ubuntu Gutsy, Debian Etch ou Damn Small Linux sur des supports amovibles.