A l'heure actuelle les artistes voulant percer dans la musique en sortant leur oeuvres sur une major ont intèret a ne pas sortir du 'droit chemin' en ce qui concerne le téléchargement au risque de se voir privé de maison de disque. C'est ainsi qu'une chanteuse de 12 s'est faite refuser sur une compilation brittanique.
Si les artistes qui sont contre la répression sont refusés par les majors alors ils iront grossir les rangs des artistes distribués sur des maisons de disques de taille plus modestes et ca ne peut être qu'une bonne chose.
Un point positif pour l'artiste et l'auditeur, car ce ne sont pas les petites maisons de disques qui cherchent des emmerdes aux internautes. Celui ci pourra donc télécharger un album en toute tranquilité et décider si oui ou non il veux apporter son soutient a cet artiste.
Car c'est la condition pour que ce système continue à fonctionner, avoir l'honneté d'acheter ses albums préférés afin de faire vivre les artistes et les maisons de disques qui soutiennent ou du moins tolèrent le téléchargement. Ceux qui se croient malins en boycottant tout les disques suite a la DADVSI ont tort sur toute la ligne, il existe deux industries du disques, une qui doit être soutenue et l'autre combattue. Fort heureusement, c'est la bonne industrie du disque qui propose la meilleure musique , non pas que les disques sortis sur les majors soient tous merdiques, mais il y a tout de me plus de passionnés chez les petits labels et les chanteurs-machine-a-fric inexistants. Petite vérification rapide pour m'assurer que je ne me priverais pas de mes CD préférés : Zeke et Cephalic Carnage sont sur Relapse, Secret Chiefs 3 sont chez Mimicry Recordings, Punish Yourself chez Pias, Mike Patton chez Ipecac, 7000 Dying Rats chez Toyo Records et Carnival In Coal sont plus ou moins chez Earache. Jusque la tout va bien, pas de Sony ou d'Universal en vue et cela n'empeche pas a certaines de ces maisons de disques d'être réputées (Pias, Earache). Réputées oui mais ce ne sont pas des mastodontes allant chercher des gamins pour les trainer en justice.